Menu

Les militaires nigériens envoient des renforts à la base militaire française

ConspirActu 3 weeks ago 0

  1. Campagne de dons Septembre-Octobre 2023

    Chers amis lecteurs. Beaucoup d’entre vous ont rencontré quelques difficultés pour se connecter au web site ces dernières semaines, avec des messages suggérant que le serveur était débordé par le nombre de connexions. Nous sommes sincèrement désolés des désagréments que cela a pu causer. Aussi, nous sommes en practice de chercher des options pour améliorer les performances du web site pour une gestion plus efficace de l’augmentation du trafic sur Réseau Worldwide.

    Nous souhaiterions également élargir l’équipe de Réseau Worldwide, de manière à pleinement mettre en oeuvre tout notre projet de diversification des activités de Réseau Worldwide. Bien sûr, tout cela a un sure coût et, n’ayant aucune subvention et étant bannis des grandes plateformes publicitaires, nous ne pouvons compter que sur vos dons pour pouvoir continuer de fonctionner dans les meilleures situations possibles.

    D’autre half, exploitant l’idée d’un de nos lecteurs, nous comptons également créer des autocollants Réseau Worldwide que nous enverrons à tous les donateurs qui le souhaiteront.

    Merci pour le soutien que vous nous apporterez.

     

    Print Friendly, PDF & Email

    Whole de dons 2 415,00 € sur un objectif de 25 000,00 €

par Observateur Continental

Au Niger, les militaires au pouvoir ont envoyé des unités militaires supplémentaires à la base militaire française de Niamey.

«Des renforts sont envoyés sur la base de Niamey, où se trouvent les militaires français, avec ordre de les surveiller. Les militaires français ne quittent pas la base», a rapporté Al Jazeera.

«Les partisans du coup d’État au Niger appellent l’ambassadeur et les troupes françaises à quitter le pays», rajoute le média qatari, précisant que «les manifestants se sont rassemblés samedi près d’une base militaire abritant des soldats français après un appel de plusieurs organisations citoyennes hostiles à la présence militaire française. Ils brandissaient des banderoles proclamant» : «Armée française, quittez notre pays».

«Le gouvernement militaire du Niger, qui a pris le pouvoir le 26 juillet, a accusé le président français Emmanuel Macron d’utiliser une rhétorique de division dans ses commentaires sur le coup d’État et de chercher à imposer une relation néocoloniale avec son ancienne colonie», rappelle Al Jazeera, notant : «Macron a soutenu le président déchu Mohamed Bazoum et a refusé de reconnaître les nouveaux dirigeants du Niger».

Sylvain Itté, l’ambassadeur de France, est resté au Niger, malgré le délai de 48 heures fixé il y a plus d’une semaine pour quitter le pays.

supply : Observateur Continental

Print Friendly, PDF & Email

Source

– Advertisement – BuzzMag Ad
Written By

Optimized by Optimole